Automobile

Automobile

Secteur Automobile : Production automobile - Le Maroc bientôt dans le Top 20 mondial

Selon PwC Autofacts, institut d’analyse du marché automobile de PricewaterhouseCoopers, sur les 35 plus importants pays assembleurs, le Maroc figure cette année au 31éme rang mondial avec 184 962 véhicules produits. Et, toujours selon la même source, en 2017, le Royaume en assemblerait 150 083 véhicules supplémentaires, soit une croissance annuelle moyenne de 18,9%, se plaçant de ce fait au 19ème rang mondial, devant des pays comme l'Afrique du sud (22ème) et la Roumanie (41ème).

 

Secteur Automobile : Industrie automobile - Boston Consulting Group mise sur le Maroc

Dans son nouveau rapport, "Beyond BRIC: Winning the Rising Auto Market", le cabinet Boston Consulting Group (BCG) a identifié 88 pays à fort potentiel dans lesquels les ventes automobiles représenteront au total 20% du marché mondial de l'automobile à cet horizon. Ces pays sont regroupés en 4 régions : les pays de l'Asie du sud-est, le Moyen-Orient , les Pays Andins et l'Afrique du Nord. Et pour cette dernière, BCG considère que "ce pôle constitue le point d'entrée vers le continent africain. A long terme, il devrait révéler un potentiel important comme base de production régionale, avec notamment le Maroc, où Renault a déjà investi plus d'un milliard d'€uros dans une usine à Tanger, la plus importante d'Afrique, et remporte un grand succès avec la Logan".

 

Secteur Automobile : Le bénéfice d’Olam chute de 48% durant le 4ème trimestre de son exercice à cheval sur 2012-2013

Le géant singapourien de l’agro-business Olam International a annoncé, le 29 août, avoir réalisé un bénéfice net de 56.8 millions de dollars singapouriens ($44.5 millions de dollars US) durant le quatrième trimestre de son exercice à cheval 2012-2013, soit une chute de 48% par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Le groupe a expliqué le recul de ses bénéfices par des charges fiscales plus élevées et des conditions de marché difficiles.  Il a indiqué que ses charges ont atteint 50,6 millions de dollars singapouriens durant  le quatrième trimestre l’exercice 2012-2013, contre un crédit d'impôt net de 8,2 millions de dollars durant la même période de l’exercice 2011-2012. «Alors que les tendances à long terme dans le secteur agro-industriel restent attractives, l'incertitude macroéconomique et la volatilité accrue  des prix pourraient avoir des retombées négatives sur ce secteur sur un plus court terme», a précisé Olam dans un communiqué.

L'entreprise avait abandonné son objectif de parvenir à un bénéfice net de  1 milliard de dollars US en 2016 et a revu ses objectifs de croissance suite aux critiques sévères qui lui avaient été adressées en 2012 par l'Institut américain Muddy Waters Research et son fondateur Carson Block.

Muddy Waters Research avait alerté les investisseurs sur le poids de l’endettement d’Olam et comparé la situation de ce groupe à celle de Enron avant sa faillite.

 

Secteur Automobile : Industrie automobile - Gros contrat chinois pour le marocain Auto Hall

Auto Hall, société cotée à la Bourse de Casablanca, a annoncé avoir signé un accord de partenariat avec le groupe chinois ZNA (Groupe Dongfeng Motors) un contrat pour l’assemblage et la distribution des véhicules utilitaires légers de marque Dongfeng au Maroc et dans plusieurs pays d’Afrique. Les détails de cet accord ne sont pas connus, mais cela devrait permettre à l’entreprise marocaine, de conforter un chiffre d’affaires qui, à la fin 2013, affiche une hausse de 8%, terminant à près de 3 milliards de dirhams. Pour rappel, Dongfeng Motors est une compagnie automobile qui fabrique des bus, des camions et des voitures, en partie sous son nom et en partie dans des coentreprises avec diverses entreprises. A noter que c'est cette même entreprise qui a également conclu, la semaine dernière un accord avec le fabriquant automobile français Renault pour la production en coentreprise de certaines de ses marques.

 

Secteur Automobile : Les 5 voitures les plus chères au monde

Innovations technologiques, nouvelles performances moteur, design des carrosseries, aménagement intérieur, richesse des matériaux: les voitures qui sortent des ateliers automobiles les plus prestigieux rivalisent en superlatifs... et en prix.

Loin des chaînes de montage standardisées, ces autos de prestige sont le fruit du travail des meilleurs ingénieurs et artisans. Certes, quelques constructeurs grand public placent là des modèles d'exception (Audi, Mercedes), et les spécialistes des grandes voitures de sport (Lamborghini, Ferrari, Aston Martin, Maybach, Porsche, (PAH3 67.73 1.17%) Bugatti) sont présents.

Les moteurs hybrides font leur apparition

Mais ce palmarès donne également l'occasion de voir surgir des noms d'ateliers automobiles peu connus du grand public et qui produisent des voitures en nombre très restreint. Koenigsegg, Pagani ou Wolf Motors placent donc ici des modèles construits à moins de dix exemplaires.

Et force est de constater que les puissants moteurs gourmands en essence ne détiennent plus le monopole: plusieurs véhicules hybrides essence/électricité font leur entrée dans ce classement.

Les Allemands trustent le classement

A noter que le groupe Volkswagen (VW 177.7 -0.42%) effectue un tir groupé à travers ses différentes marques en plaçant pas moins de sept modèles dans le Top 20 (avec Lamborghini, Audi, Bugatti, Porsche), suivi par le groupe Daimler AG (Mercedes et Maybach) avec trois modèles et qui fournit également les moteurs pour Pagani.

 

Classement :

1. Et c'est une Lamborghini qui se retrouve avec le titre officieux de voiture la plus chère au monde: la Veneno coûte près de quatre millions de francs. Avec son V12 de 750 chevaux, elle passe de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes.

2. Une allemande sur la 2e marche du podium, et avec un moteur hybride qui plus est: l'Audi e-tron Spyder revient à plus de 3,5 millions de francs l'unité. En dépit de ses 388 chevaux, son moteur V de 6 cylindres hybrides ne consomme que 2.2 l/100km en moyenne.

3. Pour compléter ce podium, direction le Moyen-Orient avec la Lykan Hypersport, une voiture fabriquée au Liban, dont la note est évaluée à 3 millions de francs. Ses 6 cylindres à plat à double turbo déploient 750 chevaux et permettent d'atteindre une vitesse de pointe de 395 km/h.

4. Au pied du podium se retrouve une automobile française d'origine italienne mais appartenant désormais à un groupe allemand: ce concentré d'Europe est issu des ateliers Bugatti à Molsheim, en Alsace; La Bugatti Super Sport (ici le modèle L'Or Blanc présenté par Wolfgang Duerheimer, président de Bugatti) coûte plus de 2,9 millions de francs. Loin de la sobriété d'Audi, la Bugatti déploie 16 cylindres (7993 cm3), pour une consommation moyenne de 39 l/100km

5. Direction Modène pour la voiture n°5 de notre top20: la Pagani Huayra sports est en vente pour plus de 2,8 millions de francs. Mais la motorisation est allemande: sous son capot rugit un V12 AMG qui développe 730 chevaux.

 

Page 2 sur 3

Les Actualités

DU SECTEUR

Previous Next
26 mai 2015 Secteur Automobile : le Maroc conforte sa position de base mondiale Source : lemonde.fr La rumeur annonçait la création d’une nouvelle usine PSA Peugeot Citroën au Maroc. Si cette piste...
01 septembre 2014 Secteur Automobile : Le Maroc, un champion africain de la construction automobile Fort de sa position géopolitique et de son savoir-faire, le Royaume s'impose comme un fer de lance de l'automobile sur le continent. L'industrie...
11 décembre 2013 Secteur Automobile : Industrie automobile - Gros contrat chinois pour le marocain Auto Hall Auto Hall, société cotée à la Bourse de Casablanca, a annoncé avoir signé un accord de partenariat avec le groupe chinois ZNA (Groupe Dongfeng...
01 novembre 2013 Secteur Automobile : Industrie automobile - Boston Consulting Group mise sur le Maroc Dans son nouveau rapport, "Beyond BRIC: Winning the Rising Auto Market", le cabinet Boston Consulting Group (BCG) a identifié 88 pays à fort...
31 octobre 2013 Secteur Automobile : Production automobile - Le Maroc bientôt dans le Top 20 mondial Selon PwC Autofacts, institut d’analyse du marché automobile de PricewaterhouseCoopers, sur les 35 plus importants pays assembleurs, le Maroc...
09 octobre 2013 Secteur Automobile : Renault-Nissan - L'usine de Tanger devient la plus grande d’Afrique L’usine Renault-Nissan de Tanger a inauguré hier sa 2ème ligne de production, permettant d’atteindre une capacité de 340 000 véhicules par an, ce...
25 septembre 2012 Secteur Automobile : Renault-Nissan : L'usine d'Industrie automobile: La presse italienne vend le Maroc à... Fiat "L'industrie automobile est de plus en plus globalisée et réalise ses propres plans de développement et d'investissements là où elle trouve, dans...

Nos parcs

  • localisation afz

Gagnez du temps dans vos recherches

Les champs marqués par * sont obligatoires.

Nom (*)
Veuillez saisir votre nom.
Prénom (*)
Veuillez saisir votre Prénom.
E-mail (*)
Veuillez saisir votre email.
Téléphone (*)
Veuillez saisir votre numéro de téléphone
Pays (*)
Veuillez saisir votre pays.
Secteur d'activité (*)
Veuillez saisir votre Secteur activité
Objet du contact (*)
Veuillez saisir votre objet du contact
(*)
Se il vous plaît cocher cette case.

Showroom commercial MEDZ

Tél. : +212 537 57 66 78

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous nos projets

  • agropolis
  • atlantic
  • casanearshor-s2
  • haliopolis
  • jorf
  • kamra
  • logo
  • medest-oujda
  • midparc
  • ouedfes
  • selouane
  • technopolis

Pourquoi le Maroc

pq-maroc